Adieu, monsieur Demaison

Monsieur René Demaison nous a quitté ce vendredi.
060813_12_800

Manifeste pour le secret de l'ADN

A.D.N. et regroupement familial : Le Sénat ne doit pas voter cet amendement !


Dans "La vie est un songe" de Calderón, Sigismond établit « (qu’)une scélérate loi n’est pas
l’alibi du crime : la révolte est légitime, c’est la morale et le droit ».

L’amendement Mariani au projet de loi relatif à la maîtrise de l’immigration, de l’intégration et de l’asile, rendant possible la pratique de tests ADN dans le traitement de dossiers de regroupement familial, tendrait à rendre ladite loi «scélérate». Aussi, maintenant qu’elle a été adoptée dans la nuit du 19 au 20 septembre par une poignée de députés, nous, citoyens réunis en le Collectif Sigismond, voulons appeler nos sénateurs sinon à la morale, au moins à la sagesse.

La sagesse, ce serait d’aller contre le vote de l’Assemblée Nationale et donc de confirmer les volontés de la Commission des Lois du Sénat.

Considérant que cet amendement contredit la loi de bioéthique du 6 août 2004 qui précise que l’examen des caractéristiques génétiques d’une personne ne peut être entrepris qu’à des fins médicales, de recherche scientifique, ou être mené dans le cadre de procédures judiciaires, rendant ainsi banal pour les étrangers ce qui avait été voulu comme exceptionnel par la loi bioéthique,

Considérant qu’au nom de la lutte contre la fraude à l’immigration, on balaye des considérations éthiques, ouvrant ainsi la porte à d’autres éventuelles dérives, à commencer par celle du fichage génétique des individus,

Considérant que cet amendement génèrerait un système à deux vitesses dans le traitement des dossiers de regroupement familial : d’un côté ceux incluant un test ADN, traités en priorité, de l’autre ceux dépourvus d’un test ADN, traités comme des dossiers de seconde classe,

Considérant que cet amendement donne de la famille une définition purement biologique, ce qui stigmatiserait les situations d’enfants adoptés, les familles recomposées et risquerait de mettre en péril des familles si des cas d’adultère étaient révélés,

Nous vous demandons, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, de voter contre ce texte en séance plénière et, par conséquent, susciter la convocation d’une Commission Mixte Paritaire, puisque Monsieur le Ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité Nationale et du Co-Développement a enclenché la procédure législative d’urgence.

Nous proposons, à l’inverse, que nos parlementaires légifèrent en faveur du Co-Développement, seul moyen véritable de maîtriser l’immigration en France.

Nous proposons que nos parlementaires adoptent une résolution incitant à lancer une politique européenne de l’immigration.

Nous invitons, enfin, au cas où l’éventuelle Commission Mixte Paritaire ne parviendrait pas à trouver un accord, les députés de l’Assemblée Nationale, nos représentants directs à qui la Constitution donne le dernier mot, à rejeter le texte et à en soumettre un nouveau au débat, incluant l’impératif de co-développement (notamment pour aider, le cas échéant, les pays concernés à renforcer leur état civil pour le rendre plus sûr et performant) et la nécessité d’agir de concert avec nos partenaires européens qui connaissent les mêmes soucis que nous en matière de régulation des flux migratoires.

Le Collectif Sigismond

Sigismond s’est posé la question de savoir si ce qu’il vivait était réel et concevable. Le Collectif Sigismond s’est posé la même question lorsque l’amendement ADN a été adopté. Il réunit des citoyens issus des principales familles politiques, syndicales ou associatives, ou de la société civile. Il est trans-partisan et trans-courant.

Ses membres sont :
Farid Ben Malek, Parti socialiste
Aurélie Bouquet, Parti socialiste
Jean-Marc Brulé, Conseiller régional Vert
Matthieu Canciani, Avocat
Pierre Catalan, étudiant
Sébastien Colombel, Nouveau Centre
Quitterie Delmas, UDF-Mouvement démocrate
Guillaume Desrosiers, Mouvement démocrate
Grégory Giavarina, CAP 21-Mouvement démocrate
Cyril de Guardia, Confédération étudiante
Luc Mandret, Mouvement démocrate
Rodolphe Marcotte, Directeur de création
Patrice Orenes-Lerma, Parti Socialiste
Marie-isabelle Pichon, UDF-Mouvement démocrate
Maxime Pisano, Mouvement des Jeunes Socialistes
Benjamin Sauzay, Mouvement démocrate
Jean-Baptiste Soufron, Avocat, chroniqueur sur France culture
Pierre Vallet, Nouveau Centre
François Van Zon, Gérant de SARL
Nicolas Vinci, UDF-Mouvement démocrate
Virginie Votier, UDF-Mouvement démocrate

Contact : collectifsigismond@gmail.com
Blog : http://collectifsigismond.hautetfort.com/

Autres relais : Sebastien Pereira, Jonathan Denis, Thomas Deslypper, Héloïm Sinclair, Marc Vasseur, ... vous peut être ?

Famille : Pourquoi il faut revenir sur l'amendement Mariani

Alors que l'amendement Mariani a été voté à 4h du matin par une poignée de députés, quelques questions restent en suspens... Et ma conclusion personnelle est que ce texte ne devrait pas exister, ce pour plusieurs raisons dont certaines développées ci-dessous (mis en cause de la famille, discrimination basée sur des critères génétiques, non respect de la Constitution).

Pour l'Insee, une famille est la partie d'un ménage comprenant au moins deux personnes et constituée, soit d'un couple marié ou non, avec ou sans enfants, soit d'un adulte avec un ou plusieurs enfants. Dans une famille, l'enfant doit être célibataire (lui-même sans enfant).
Pour le code civil, la famille n'est pas définie explicitement, mais on y fait référence comme à une notion commune. Pour Wikipedia, une famille est un groupe parent(s)-enfant(s), unis par des liens multiples pour se soutenir moralement, matériellement et réciproquement au cours d'une vie à travers les générations, favorisant ainsi leur développement social, physique et affectif.
Nul part il n'est fait mention de relation génétique, et c'est bien ainsi.

En fouillant dans le code civil, en plus des raisons invoquées par MIP sur son blog, j'ai trouvé quelque chose d'intéressant :

Article 16-13

(Loi nº 2002-303 du 4 mars 2002 art. 4 I Journal Officiel du 5 mars 2002)

(Loi nº 2004-800 du 6 août 2004 art. 4 I Journal Officiel du 7 août 2004)

Nul ne peut faire l'objet de discriminations en raison de ses caractéristiques génétiques.

Or, refuser un regroupement familiale pour cause de non conformité ADN entre un enfant et un de ses parents serait, je n'en doute pas, une discrimination en raison des caractéristiques génétiques des parents et de l'enfant. Les avocats vont avoir du travail !

Donc, un parent qui veut faire bénéficier un de ses enfants du regroupement familiale doit déclarer le nom de cet enfant. Et prouver que son enfant fait partie de sa famille, la notion de famille étant essentiellement culturelle, comme on l'a vu plus haut. Dans le cas où l'état-civil de pays d'origine présente des carences, il peut demander un test ADN payant. Dans le cas où le test est positif (filiation biologique reconnu par l'état français), ce dernier lui est remboursé mais n'aura en fait servi à rien puisque la déclaration préliminaire suffisait. Dans le cas où le test ADN n'est pas positif, le parent peut donc demander l'application de l'article 16-13 du code civil pour annuler le résultat du test, qui du coup n'aura servi à rien non plus (sauf à faire bosser un labo).
français présente de grave En dehors du fait qu'établir une liste de pays où l'état-civil présente des déficiences risque d'apparaître comme diplomatiquement incorrect (M. Sarkozy risque d'avoir quelques soucis à la tribune des Nations Unies), regardons ce qui se passe en France, entre français : un certain nombre de mairies ont brulé pendant les guerres qui ont touché le territoire national, les registres d'état-civil ont donc disparu. A Mayotte, on ne connait pas le nombre réel d'habitants, tous de nationalité française. De même en Nouvelle-Calédonie. Donc certains français-nés-français-de-parents-français-sur le territoire français (droit du sol ET droit du sang) sont dans le même cas que les personnes visées par l'amendement Mariani. Devra t'on leur faire passer un test ADN ? A mon avis ce serait plus que délicat... voir non constitutionnel.

A propos, que peut t'on tirer de la Constitution ?

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que leurs actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.

Art. 1er.

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.


Whaouh ! On devrait toujours relire la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen !!! Nul doute que si, pas malheur, par hasard ou à cause de l'heure tardive des délibérations, le Sénat laisse passer le fameux article 5bis, le Conseil Constitutionnel, lui ne le laissera pas passer en vertu de l'article premier de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen !
Enfin j'éspère.
Comme il vaut mieux être certain que nos représentants nous représentent vraiment, je vous propose donc, comme d'autres, de vous assurer auprès de vos élus, par courrier, mél, téléphone, fax, visite à leur permanence, visite à leur bureau, visite à l'Assemblée, visite au Sénat, etc. qu'ils sont bien informés des dérives voir dangers qu'apporte cet amendement... Bon courage !

A propos de l'amendement Mariani (article 111-6)

On parle on parle on veut manifester, faire des pétitions, ok, soit. Au fait, on parle de quoi ?

Article 5 bis (nouveau)
I. – L’article L. 111-6 du même code est complété par trois alinéas ainsi rédigés :

« Toutefois, par dérogation à l’article 16-11 du même code, le demandeur d’un visa pour un séjour d’une durée supérieure à trois mois, ou son représentant légal, ressortissant d’un pays dans lequel l’état civil présente des carences peut, en cas d’inexistence de l’acte d’état civil, ou lorsqu’il a été informé par les agents diplomatiques ou consulaires de l’existence d’un doute sérieux sur l’authenticité de celui-ci, solliciter son identification par ses empreintes génétiques afin d’apporter un élément de preuve d’une filiation déclarée avec au moins l’un des deux parents. Le consentement des personnes dont l’identification est ainsi recherchée doit être préalablement et expressément recueilli.
« L’examen des empreintes génétiques prévu à l’alinéa précédent est réalisé aux frais du demandeur. Si le visa est accordé, les frais exposés pour cet examen lui sont remboursés par l’État.
« Un décret en Conseil d’État définit les conditions d’application des examens d’empreintes génétiques et notamment la liste des pays concernés et les conditions dans lesquelles sont habilitées les personnes autorisées à procéder à ces examens. »

II. – Dans le premier alinéa de l’article 226-28 du code pénal, après les mots : « procédure judiciaire », sont insérés les mots : « , ou de vérification d’un acte d’état civil entreprise par les autorités diplomatiques ou consulaires dans le cadre des dispositions de l’article L. 111-6 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile ».

III. – Le présent article s’applique jusqu’au 31 décembre 2010.
Une commission en évalue annuellement les conditions de mise en œuvre. Son rapport est remis au Premier ministre. Il est rendu public. La commission comprend :
1° Deux députés ;
2° Deux sénateurs ;
3° Le vice-président du Conseil d’État ;
4° Le premier président de la Cour de cassation ;
5° Le président du Comité consultatif national d’éthique ;
6° Deux personnalités qualifiées, désignées par le Premier ministre.
Son président est désigné, parmi ses membres, par le Premier ministre.

D'autre part, le premier alinea de l'article 226-28 du code pénal sus-mentionné prévoyait que

CHAPITRE VI - Des atteintes à la personnalité

[...]Section 6 : Des atteintes à la personne résultant de l'examen de ses caractéristiques génétiques ou de l'identification par ses empreintes génétiques

[...]Article 226-28

(Loi nº 94-653 du 29 juillet 1994 art. 8 Journal Officiel du 30 juillet 1994)
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
(Loi nº 2004-800 du 6 août 2004 art. 4 III Journal Officiel du 7 août 2004)
(Loi nº 2005-270 du 24 mars 2005 art. 93 II Journal Officiel du 26 mars 2005 en vigueur au 1er juillet 2005)

Le fait de rechercher l'identification par ses empreintes génétiques d'une personne, lorsqu'il ne s'agit pas d'un militaire décédé à l'occasion d'une opération conduite par les forces armées ou les formations rattachées, à des fins qui ne seraient ni médicales ni scientifiques ou en dehors d'une mesure d'enquête ou d'instruction diligentée lors d'une procédure judiciaire est puni d'un an d'emprisonnement ou de 1 500 Euros d'amende.
Est puni des mêmes peines le fait de divulguer des informations relatives à l'identification d'une personne par ses empreintes génétiques ou de procéder à l'identification d'une personne par ses empreintes génétiques sans être titulaire de l'agrément prévu à l'article L. 1131-3 du code de la santé publique.
NOTA: Loi nº 2005-270 du 24 mars 2005 art. 106 : les dispositions de l'article 93 sont applicables en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à Wallis-et-Futuna et à Mayotte.

Bon maintenant qu'on sait de quoi on parle, on peut peut être effectivement s'interroger "en conscience"



Sources : Assemblée Nationale, Code Pénal

Impressions de Seignosse - Forum des Démocrates

070915_003_900Tout le monde donne ses impressions, même ceux qui n'y étaient pas, alors je vais vous raconter ce qu'il m'en reste, trois jours après... Tout d'abord j'ai été extraordinairement frappé par le nombre des participants. 2500 a t'on dit, mais vu le niveau d'organisation et l'absence de tout contrôle (ce qui était somme toute assez agréable) on ne peut se fier qu'au remplissage de la grande salle pendant les grand'messes : presque pleine, et la mairie de Seignosse la loue pour 3000 places.
Seconde impression, je m'en suis déjà ouvert, le - tout relatif - amateurisme des organisateurs : Il y avait bien des ordinateurs et de charmants jeunes gens derrière à taper des noms et des adresses, mais faire passer plusieurs centaines de séminaristes devant seulement quatre machines, et les faire avancer sur une seule file, c'est ... délicat (comptez cent à deux cent personnes à l'heure). Mais surtout, ce qui me reste comme souvenir, c'est... le trop grand décalage entre la réalité et le discours. On a entendu le "marchand de rêves". Ce n'est peut être pas une mauvaise chose en soit, mais dire au début du discours que les investitures pour les municipales auront lieu en décembre / janvier d'une part et d'autre part saluer madame de Sarnez comme "celle qui va conduire la bataille des municipales à Paris" est pour le moins ambiguë.
Un regret : contrairement au Medef, ou à l'UMP, pas de place pour les blogueurs non inféodés. C'était dommage. Le Wifi du VVF fonctionne bien mais il est payant et sa zone de réception est petite. Du coup j'ai fait surtout des photos, peu de texte, et je viens seulement de tout mettre en ligne une fois de retour.
Un grand plaisir : les personnes rencontrées ! Les cafés-politiques improvisés (mesdames, quel talent !), les copains, les blogueurs, les forumeurs, les jeunes, les jeunes-de-Quitterie, les moins jeunes, les Cap21, les 64, les VO, certains journalistes, les barmen, Corinne Lepage, Quitterie Delmas, Jean-Marie Cavada, Bertrand Rio, les surfers, les groupies, les réunionnais du resto sur la plage, etc. (petite pensée émue pour Laure et Marie-Laure qui n'ont pu se joindre au Forum), tous les buveurs de champagne Martin ou de bière (je ne donnerai pas les noms !).
Et maintenant ? Je pense qu'il faut se mettre au boulot. Les politiques-de-profession se sont déjà remis à faire ce qu'ils savent faire, de la politique. Un peu à l'ancienne, n'oublions pas que certains sont rentrés dans ce métier à l'époque de Giscard, faut pas leur en vouloir de faire ce qu'ils savent faire... Les politiques-par-passion (ce sont parfois les mêmes) vont préparer les prochaînes municipales. Et les politiques-dilettantes vont continue à s'amuser. Bref, il y a du travail pour inventer depuis la base un parti 2.0... Heureusement qu'il y a internet et google !

Réflechir...

"- Pourquoi pleurs-tu ?
- J'ai fait un rêve
- Etait-ce un cauchemar ?
- Non, non, un très beau rêve
- Alors pourquoi pleurs-tu ?
- Parceque je ne le verrai pas se réaliser..."

Charte des valeurs et charte ethique de François Bayrou

Vous avez peut être entenu parler de la Charte de valeur et de la Charte éthique proposées par François Bayrou durant son discours d'hier après midi. Comme il y a ici au moins un blogueur accrédité (c'est pas moi mais j'ai une photo !) ayant trouvé une connection internet, et que le papier a été distribué à plus de mille personnes, je pensais naïvement peut être trouver ce précieux document sur internet dès potron-minet.
Que nenni !
Alors pour ne pas vous laisser languir plus longtemps, je pris mon appareil-photo et les photographiai, les voici (cliquez pour agrandir, clic droit pour sauver le fichier) :
valeurs_FBethique_FB

Forum des Démocrates à Seignosse : Intervention surprise de M. Bayrou

Quelques mots d’accueil, la salle bien chauffée (entre le soleil, les 2000 personnes, l’heure de retard, les télés, les spots…)

J’ai essayé de prendre quelques notes tout en faisant des photos, et… c’est pas simple.

Quelques mots attrapés à la volée :

A propos des fonds collectés : solidarité avec les candidats malheureux.

70 à 72 candidats du Mouvement Démocrate aux dernières élections législatives n’ont pas atteint les fatidiques 5% de suffrages et donc n’ont pas été remboursé par l’état. Le Mouvement Démocrate les a remboursé, en utilisant l’argent collecté au printemps. A ce propos, JFB note que quoique la contribution minimum fut fixée à 5 Euros, la moyenne des apports est de 40 Euros par personnes, un grand nombre de donataires allant jusqu’à 100 Euros.


Ouverture et rassemblement oui, ralliement non !

Le nouveau parti qui se forme, le Mouvement Démocrate, a vocation à être indépendant, libre, et constructif. Il ne se ralliera à personne mais cerche à construite un nouveau projet de société pour l’avenir de la France.

Charte de valeur et charte éthique

Ayant reçu plus de 700 contribution, M. François Bayrou a, lui aussi, contribué à ces deux chantiers ouverts en mai dernier/ Il nous a lu (et fait distribuer sur papier) sa proposition « personnelle » de Charte des Valeurs et de Charte Ethique (il les a lu, et fut applaudi à chaque article, comme il se doit !). Nul doute que cela permettra, lors du jeu de FrédéricLN, d’avoir un document vis-à-vis duquel se positionner !

Ces deux documents furent distribués (papier) à la sortie de la salle et seront certainement bientôt sur internet.

Voir l'excellent et rapide billet de Cédric, sur le même sujet.

Forum des démocrates à Seignosse - Jeudi

070913_027_027Alors que le pré-programme semblait un peu « court », le vrai, annoncé par M. Jean-Marie Cavada, s’annonce plutôt bien :
- deux grands débats, mise en perspective politique et construction du Mouvement Démocrate,
- quatre forums : le Grenelle de l’environnement, L’Europe, pouvoirs et contre-pouvoirs, social-économie
- plein d’ateliers : vie du modem, préparation des municipales/cantonales, etc.

M. Cavada a précisé que ce « forum » est le premier des trois temps forts de la rentrée :
- le Forum, maintenant
- le Congrès fondateur, d’ici deux mois (ça nous met en novembre)
- la Convention municipale, fin décembre – début janvier
Il a aussi précisé, à propos des prochaines élections municipales et cantonales, que
- au premier tour, il y aurait le plus de listes sans alliance possible
- au second tour, il y aurait des alliances, sur une base politique et idéologique, et non sur le copinage.

Xavier puis M. Raymond Pronier ont présenté l’organisation pratique du congrès, M. Nicolas Julien les animations en parallèle du congrès.
Que dire d’autre ? C’est un début de congrès, il y a du monde, les organisateurs se sont décarcassé pour proposer le mieux qu’il pouvaient dans une ambiance apparemment assez « trans-partisane ».

Quelques chiffres : 1400 personnes arrivées dès le jeudi soir, 2500 attendues au total, le VVF complet, certains sont à sept dans leur appartement de deux pièces ! Moi je me suis trouvé un petit mobil-home à 1 km mais tous les hôtels du coin sont pleins. J’ai retrouvé un copain perdu de vue depuis 13 ans, il y a des djeunes et des plus agés, etc…

Café démocrate "Aux Associés" le 11 septembre 2007

070911_003_800

Quelques points d'entrée et liens pour re-situer les réflexions :

24/5 Discours de M. François Bayrou
13/6 Réunion aux associés

Eté 2007 : réunions plus ou moins formelles à l’Imprévu… ou ailleurs, travaux personnels de mise en place d’outils et de rédaction de documents.

Liens et accueil par demosweb

Liste de diffusion yahoo ! (71 inscrits), Trombinoscope (16 photos, sur le Y !G)

Forum « Modem 4.0 »,
Wiki(24 articles, 3730 pages vues, 29 contributeurs) à enrichir...
Planet(agrégateur, 11 flux le 11/9)
Portail

Propositions d’organisation : magma-neurone puis charpente-toile-connecteur

Travaux du « cercle méthode » animé par Marie-Laure

Chaîne « mes souhaits pour le Modem » lancée par MIP, lancement puis synthèse

Publication du papier « cercle méthode » (48 pages) par MIP ou mieux chez Marie-Laure, en pdf ou powerpoint.

----------------------
Autres liens :
- Photos sur Flickr par moi (si vous en avez besoin, ne vous genez pas) http://www.flickr.com/photos/88959148@N00/tags/1192007/
Vu le nombre de blogueurs et de photographes, je ne doute pas qu'il y ai d'autres commentaires, billets, etc.

9/11 N'oublions pas

11 Septembre 2001, 8h46'30'' impact sur WTC2. (14h46 heure de Paris)
9h02'59" impact sur WTC1
9h37 impact sur le Pentagone.
Au moins 2986 victimes directes.
Ne les oublions pas.

Démocrates : la communication passe par l'AFP ?

Deux communiqués AFP dont le rapprochement est assez ... interpellant (notamment du coté des journalistes, en fait) :

Bayrou poursuit la construction du MoDem au "Forum des démocrates" les 14-16 septembre

[7/9/2007]PARIS (AFP) — François Bayrou poursuivra la construction de son Mouvement démocrate (MoDem) lors d'un "Forum des démocrates", du 14 au 16 septembre à Seignosse (Landes).

Selon Jean-Marie Cavada, organisateur de ces rencontres de militants et d'élus, interrogé vendredi par l'AFP, le Forum des démocrates constitue "la première salve" d'une série de manifestations prévues d'ici la fin de l'année.
Il doit être suivi à l'automne d'un Congrès fondateur du nouveau parti, et "probablement d'assises qui rassembleraient les candidats de l'UDF-MoDem aux municipales et cantonales", a indiqué le député européen.

M. Bayrou a lancé la construction de ce nouveau parti du centre le 10 mai à Paris lors d'un conseil national de l'UDF, après la présidentielle où il avait obtenu 18,57% des voix.

L'UDF-MoDem a présenté des candidats dans toutes les circonscriptions aux législatives de juin, mais n'a obtenu que 7,61% des voix au premier tour et quatre députés élus, dont M. Bayrou.

Selon M. Cavada, le Forum démocrate a déjà "2.500 inscrits, le double de l'université d'été de l'an dernier, bien que son budget soit la moitié".

Les participants tiendront vendredi et samedi deux débats de politique générale, le premier sur les élections municipales et cantonales, et le deuxième sur la construction du MoDem. François Bayrou prononcera son discours de rentrée le dimanche 16 à la mi-journée.

Elus et militants doivent travailler à l'élaboration d'une "charte des valeurs" et "d'une charte éthique", et réfléchir aux statuts et projet du nouveau parti.

Des ateliers et forums sont organisés autour de thèmes comme le prochain Grenelle de l'environnement, l'Europe, les sujets économiques et sociaux, ou institutionnels.

Sont notamment annoncés Corinne Lepage, présidente du parti écologiste Cap 21 et l'ex membre des Verts Jean-Luc Bennahmias, parties prenantes du MoDem.

Le MoDem compte "45.000 à 50.000 adhésions confirmées, venant d'horizons diversifiés: UDF, centre-gauche, Verts, Cap 21, gauche ...", selon M. Cavada.

UDF-Modem : Bariani met Bayrou en garde contre une «fuite en avant»

[ 10/09/07 ]Les Echos
Didier Bariani, vice-président de l'UDF, a mis en garde François Bayrou contre la « fuite en avant » que constituerait, selon lui, une disparition de l'UDF au sein du Mouvement démocrate (Modem), actuellement en voie de création. Souhaitant que l'UDF demeure une composante distincte au sein du nouveau mouvement, il a demandé l'organisation d'un congrès de l'UDF d'ici à la Toussaint, avant le congrès fondateur du Modem. « Seul un congrès de l'UDF peut décider de sa pérennité ou de sa disparition », a-t-il déclaré, jugeant que « sacrifier l'UDF sur l'autel du Modem serait une grosse erreur politique ». « L'UDF (...) garde une authenticité, des fondements, une réalité, une notoriété dans la vie politique française qu'il est très difficile de remplacer, surtout dans les milieux de centre modéré, qu'ils soient laïcs, démocrates-chrétiens ou libéraux », a-t-il plaidé. Selon lui, le futur parti doit prendre une « forme plurielle » en associant des personnes morales et physiques qui puissent conserver leur identité propre. Didier Bariani a par ailleurs critiqué le mode de gouvernance au sein du parti de François Bayrou, estimant qu'« on ne peut avoir un canal de décision qui passe en permanence par deux ou trois personnes, à l'exclusion de toute autre ».

Les neurones vous informent via leurs connecteurs

Qui sont ils ? Qu'est-ce qu'ils disent ? Pourquoi ils ont écrit 48 pages ? Est-ce qu'il créent un nouveau parti ? Sont-ils compétents ? Qui sont avec eux ? Qui sont ils vraiment ?
Les neurones, vous vous souvenez ? On en avait parlé en Juin dernier au restaurant "les associés" à la Bastille. Et pour tester le truc "on" avait proposé de poser des questions et de voir si quelqu'un répondrait. C'était tout calé sur un post de Mme Quitterie Delmas et un discours de M. François Bayrou :
Quels valeurs pour le Mouvement Démocrate ?
Quelle éthique pour la classe politique Mouvement Démocrate ?
Quelle organisation pour l'UDF Mouvement Démocrate ?
Quelles méthodes pour y arriver ?
Quels outils ?
Trois mois plus tard, il y a des réponses...
Avant de passer aux réponses, qui seront présentées le 11 septembre au restaurant "Les Associés" je vous invite à regarder ci dessous l'enchaînement des travaux faits par des neurones pendant l'été. Ne cherchez pas d'organisation fixe, il n'y en a pas, par définition...
Comme vous pouvez le constater on est parti d'une réunion "aux associés", et on revient pour une réunion "aux associés". Qu'est-ce qui a changé en trois mois ? Des réponses aux questions posées, peut être...
Quels valeurs pour le Mouvement Démocrate ?
Réponses : énoncés individuels via les blogues et les forums, document méthodologique de fond posant le problème valeurs individuelles versus valeurs collectives et cadrant le niveau conceptuel, document pragmatique sur l'animation et la conduite d'une réunion se fixant pour objectif de définir les valeurs d'un groupe, produit d'une telle reflexion, extension aux internautes, expérience et produit.
Quelle éthique pour la classe politique Mouvement Démocrate ?
Réponses : même type de démarche que pour les valeurs, moins de produuction.
Quelle organisation pour l'UDF Mouvement Démocrate ?
Proposition charpente-toile-connecteur issue de appareil-magma, vérification de faisabilité, expérience. Production des documents en suivant la logique proposée. Zooms particuliers sur la charpente (place de l'UDF-canal historique, de CAP21, des partis régionaux, etc.) et sur les connecteurs (double allégeance toile/charpente, théories issue des travaux de divers experts). Mise en oeuvre pragmatique au niveau des différents neurones (dont le "cercle méthode").
Quelles méthodes pour y arriver ?
Constitution d'un groupe de reflexion (neurone) formé de personnes compétentes professionnellement sur le sujet, et de candides-à-l'esprit-vif. Production de document conceptuels et de fiches pratiques ("recettes de cuisine" et "bonne pratiques"). Choix d'une diffusion en trois temps : cercle restreint des décideurs, cercle étendu de militants choisis pour leur engagement sous les couleurs du Mouvement Démocrate, extension de la diffusion à toute personne intéressée. Ce billet s'inscrit dans cette troisiéme phase de diffusion.
Quels outils ?
Outils méthodologiques (cf plus haut). Outils informatiques et conseils sur le "bon usage" : portail, forum, liste de diffusion, wiki, agrégateur de flux. En cours de réalisation au 7/9 : "réseau social" basé sur les bonnes pratiques et les compétences.

Bon, on parle de tout ça mardi ?
Lien utile : Le document du "cercle méthode", pdf, 48 pages.

Parisiens, attention, on vous protège ! de vous mêmes

Ils sont aptes physiquement (taille et acuité visuelle), ils ont passé un concour administratif catégorié C, ils ont été au moins jusqu'en 4ème au collège.
Ils se déplacent en groupe, surveillés par un ou plusieurs fonctionnaires de police municipales qui peuvent être assez loin. Ils n'ont pas de couvre chef, et portent un dossard fluto marqué "A.S.P.". Ils se déplacent à pied, à contre-sens des sens uniques comme ça vous n'êtes pas alerté par leur voiture logotypée. ATTTENTION ! : Si votre voiture est mal garée, précipitez vous : ce sont des "Agents de surveillance de Paris" et ils vous verbalisent sans sourciller, l'enlevement est présent dans les 5 minutes...
Une nouvelle race, après les Lustucru, les bleuets, les gauloise et les pervenches
Merci M. Delanoe
Tous mes respects vespéraux Monsieur Delanoe
Ceci n'est pas un agression, juste une information messieurs les ASP, je vousprenais pour le service d'ordre de Microsoft.

Les Connexions Improbables

C'est une soirée " catalyseur de talents "

Qui consiste à...

Concrétiser dans la vie réelle les logiques de connexions sur Internet via les plateformes communautaires (blogs, MySpace, Second Life...)

En faisant...

Interagir des personnes,

qui viennent d'horizons différents,

qui traversent des parcours hétéroclites,

qui, d'ordinaire, ne se seraient pas rencontrées.

Et pourtant, ces personnes se ressemblent...

Leur point commun : porter un projet et l'envie de le réussir, quel qu'il soit...

Adieu, monsieur Pavarotti...

... et puissiez vous retrouver vos parents, comme vous le souhaitiez.
Une petite vidéo :

Université d'été du Medef : Temps mort !

Dans la partie qui nous était proposée, c'est maintenant un "temps mort", le temps que les synthèses soient publiées sur le site du Medef.
Je n'ai pas publié beaucoup de billets à l'occasion du "Cross-bloging" : manque d'habitude, machine perso et connection trop lentes.
En voici le résumé très succint, certains sont repris sur ce blog (et éventuellement un peu plus développés) :
  • Le 29 aout, mes premières impressions... excellentes quant à la qualité des débats, impressionnées par les trois ostéopathes qui ont massé et massé des dos sans relâche !
    Il y avait deux photos pour illustrer le billet. L'une a été retenue par Yahoo! pour sa première page d'actu, je vous laisse deviner laquelle !
    070829_ 027_640070829_032_640

    Et puis, surtout, un atelier "L'Entreprise est elle fair-play" qui a dérivé sur la souffrance au travail. Passionnant, impliquant. Un sujet à reprendre, à froid.

  • le 30, un billet sur le off : la sécurité/déminage, les glaces, encore les ostéopathes. Là aussi, j'ai fait exploser mon compteur personnel de consultation sur Flickr.com !
    070830b029_640070830b026_640070830b013_640
  • le 31, un billet de photos sur le superbe feu d'artifice et la soirée dansante (relativement peu fréquentée margré le niveau sonore). Est-ce bien nécessaire de tirer un feu d'artifice juste au dessus de la tête des congressistes, alors que la végétation est relativement sèche, et que les feux sont interdits dans les jardins pour les particuliers ? Bon, d'accord, il y avait des pompiers, une antenne médicale, et les fonctionnaires du ministère de l'intérieur avec leur badge orange !
    Le même jour, intervention du Président Nicolas Sarkozy.
    070830_47_640070830_055_640070831b032_640

    Deux photos publiées, j'ai été un peu déçu par le nombre de téléchargement (à elles deux elles font moins que la déléguée du Cantal devant le stand de glaces). D'autant que là je me suis pris au jeu : une demi-heure d'embuscade devant une entrée alors qu'il est passé par l'autre, obligé de feinter le service d'ordre pour me retrouver dans le carré VIP, demi-fléchi entre deux têtes au moment ou je shoote, juste en dessous de la zone de cadrage de la caméra officielle, les Dir'Comm' et autres accompagnateurs qui me font les gros yeux mais n'osent pas m'approcher pour que je ne me lève pas plus et reste invisible, je file avant la fin (j'avais déjà le texte du discours) pour rédiger un petit billet et télécharger mes photos avant les autres et... pas grand chose en terme de connections.
    Regardez donc là dans quel état de fatigue on se trouve, les photographes, avec nos dix kilos de matériel sur l'épaule, au bout de trois jours d'université d'été !
  • Le 31 toujours, un atelier, "Balayons devant notre porte" qui a été (comme d'autres) complètement occulté par la visite du Président. Dommage, c'est passionnant d'entendre parler de compassion, d'altruisme, de solidarité comme des valeurs nécessaires à la vie, le tout à des patrons du Medef...
    070831_015_800 M RICARD070831_052_800 V NARAVENE070831_003_800 O JAY
    Des personnalités passionnantes, des thèses de même...
    Celui-ci, de billet, je le reprends sur mon blog, ça vaudra la peine de le poursuivre quand j'aurai plus d'info. Olivier Seres revient d'ailleurs aujourd'hui sur une autre séance (plénière, celle-là, vous pouvez en voir la video) : "La solidarité ou mourir : vers l'âge adulte du capitalisme ?"
Par ailleurs, j'ai pris des photos. Plein de photos, en 9Mpx. J'en ai publié une trentaine sur Flickr, vous pouvez les consulter. Si quelqu'un désire un exemplaire en haute définition, qu'il n'hésite pas à prendre contact par mél !

Nous voulons que le Mouvement Démocrate ...

...

  • considère militants et citoyens comme des adultes intelligents et responsables
  • soit un mouvement politique résolument tourné vers l’ avenir, qu’il laisse place à l’ innovation, tant en mettant en place un mode d’organisation novateur qu’en devenant un laboratoire d’idées, où l’ expérimentation permettrait de devenir une force de proposition, un moteur
  • ait un fonctionnement transparent : consultation des militants, circulation des idées, organisation transversale
  • soit un mouvement qui respecte l'humain : Le MoDem, ses membres et/ou ses représentants ne doit pas, par son action OU son inaction, faire ou permettre que soit causé du tort à un être humain
  • soit un mouvement politique indépendant, au-dessus des clivages gauche droite et acteur de débats transpartisans
  • mette l’idée européenne au cœur de son projet politique
  • considère toute action politique à l’aune du développement durable
  • soit porteur d’un projet économique pragmatique, conciliant libre initiative économique et solidarité
  • porte l’idée d’une réforme de la vie politique en mettant l’accent sur le renouvellement des classes dirigeantes, l’assiduité républicaine, l’exemplarité
MIP l'a lancé, ça a marché, voici les participants :
Hypos, Lancelot, Laure Leforestier, François (citoyen dilettante), Adamante, Florent, Jujupiter, Thomas (Politiculture), Darthvader, BGR, Mycr, Albigeois, Aliciabx, Daniel, Mouvement démocrate à Brest, Michel Hinard (De toutes nos forces), Antonin (La rose orange), Bayrouiste en Maurienne, Guillaume (Politique Nouvelle) et MIP !

Université d'été du Medef : Atelier "Balayons devant notre porte" le 31/8/2007

Où on a parlé avec les patrons de compassion, d'altruisme, de modération, d'abstention, de modestie, mais aussi de guerre, de pollution, de contrôle démographique ou encore d'autres pensées que le "tout économique"à l'occidental.


Animateur : Olivier Jay, rédacteur en chef de l'Usine Nouvelle
Hervé Juvin, président d'Eurogroup Institute
Achille Mbembé, sociologue africain, professeur à l'université "Witt" de Johannesburg
Vaiju Naravane, correspondante à Paris du quotidien The Hindu
Matthieu Ricard, moine bouddhiste au monastère de Shechen au Népal, interprête en français du Dalaï Lama, membre du Mind and Life Institute
Hugues Rialan, directeur de la gestion financière de la banque Robeco
Jean-Marc de la Sablière, ambassadeur de France en Italie, ancien représentant permanent de la France auprès de l'Organisation des Nations Unies
Antoine Veil, président de AV Consultant et du Club Vauban

Sous la tente, avec la petite fraîcheur du matin, j'avais une polaire, mais les organisateurs avaient prévu... du chauffage en cette fin d'été. Mon empreinte écologique a du en prendre un coup ! Appelé au téléphone pendant l'atelier, je n'ai pas tout entendu, mais j'ai pris quelques notes, fait quelques portraits, voici les deux... en attendant la synthèse qui sera mise à disposition par le Medef.


Chacun expose son point de vue



Lama Matthieu Ricard



Interdépendance, monde occidental ego-centré, par opposition à l'altruisme par exemple bouddhiste. Être égo-centré, c'est malheureusement se mettre en porte à faux vis à vis de cette interdépendance, ce qui peut créer un malaise si cette position est exagérée, du coup la recherche d'un bonheur égoïste ne peut aboutir. L'altruisme ou la compassion permet d'être en harmonie avec l'interdépendance conforme à la réalité des choses.

Le progrès a indéniablement augmenté la qualité de vie [de certains] mais le matérialisme associé a fait oublier le but qui était la recherche du bonheur.

Notons que, ce fait est établis par les neuro-sciences, les émotions les plus "positives", compassion et altruisme désactivent dans notre cerveau les zones actives en cas de dépression.
N'est ce pas là justement une demande personnelle ?

Quelques phrases-choc :



  • "Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde" (attribuée à Gandhi)

  • "Il n'y a pas de désarmement sans désarmement intérieur"

  • "Il n'y a pas de paix sans paix intérieure" (Cf. Dalaï Lama)


Hervé Juvin



Consultant et « esprit libre ». Mesurons notre privilège de pouvoir s’interroger sur soi.

Balayons devant notre porte, jouons le jeu, mais quel jeu ? y a t’il seulement une règle du jeu ? Est-ce le rêve d’un monde unique, réglé par l’économie seulement ? quelle incroyable arrogance de l’occident ! L’occident qui a détruit des cultures séculaires, voir millénaires, qui avaient montré largement leur valeur ! Faisons attention : l’Islam est une alternative pour beaucoup face à l’arrogance occidentale.

Nous avons beaucoup à apprendre. Notons que plus un pays a été longtemps une colonie, moins il se développe mais devient plus facilement la proie de dictature et consomme plus d’aide humanitaire. Notons aussi que plus un pays reçoit d’aide extérieure, moins il se développe en interne, moins l’esprit d’entrepreneur se répand. On peu se poser certaines questions sur l’efficacité à long terme de l’aide au développement… n’aurions nous pas un certain devoir de modestie et d’abstention ?

Crainte d’une règle unique. Si la règle unique est économique, elle fabrique des gagnants absolus et des perdants absolus, or nous venons de la multiplicité et de la différence, y compris dans les règles… Cela porte en soi de la violence. Par ailleurs, il n’existe qu’une planète à notre disposition, et si tout le monde vivait comme les occidentaux, il en faudrait 4 ou 5 ! Donc nous semons des désirs qui ne peuvent être satisfaits, ce qui va engendrer de la frustration et est encore porteur de violence.

Maîtres mots : Modération, Modestie, Abstention


Hugues Rialan

Réchauffement climatique et augmentation de la population (de 6,7 milliards à 9,2 milliards en 2020) vont nous apporter de vrais catastrophes. Savons nous que l'aéroport de Singapour a du fermer 35 jours à cause de la fumée et de la pollution liée à l'exploitation intensive des forêts l'an dernier ? Le niveau de l'eau va monter, les déserts s'étendront, la surface habitable va donc diminuer. Cela provoquera des migrations massives, et donc, probablement comme par le passé, des guerres pour la terre, l'eau potable et/ou les autres ressources naturelles.

Il est peut être nécessaire d'arrêter de penser en croissance économique et de penser à la décroissance démographique (si on est moins nombreux à se partager le gâteau, on aura de plus grosses parts). Un seul pays utilise l'outil démographique : la Chine. Ce qui lui permet de dire, dans les négociations sur la diminution du CO2, qu'elle fait sa part : à 1,3 milliards, elle pollue moins que si elle ne contrôlait pas sa croissance démographique qui l'aurait portée à 2 milliards...

Si on veut faire croître la prospérité, il convient d'arrêter de faire croître le nombre... or il n'y a que deux manières d'agir sur le nombre d'habitants : à chaque bout de la vie, soit en naissant moins, soit en mourant plus vite (guerre, pandémie, catastrophes). Le contrôle des naissance semble donc la "moins pire" des solutions.

Vaiju Naravane

(Madame Naravane s'est exprimée en anglais, en parlant très vite, et ... j'ai pas tout compris mais elle avait l'air tout à fait convaincue !)

Comment comprendre le monde, quelles sont nos valeurs ? Le monde occidental a au moins l'avantage de mettre l'individu au centre des préoccupations, mais il va top fort dans cette direction ! Il apporte aussi le libre arbitre et l'égalité devant la loi.

Il convient de changer de perspective. On parle de quel monde ? Le mien, le votre ou le notre ?

Si on regarde l'Inde, on voit une société où les différences existent mais ne sont pas bien acceptées. L'anglais adopté en Inde est une version pidgin très appauvrie, la culture importée a été très mal intégrée.

Nous constatons encore le "complexe colonial" qui rejette la tradition pré-coloniale mais n'arrive pas à intégrer correctement la culture du colonisateur.

Quelles sont les aspirations des gens du monde entier? Sont-ce les mêmes partout ?

Citoyens du monde

(je vous invite à vous référer aux nombreux écrits et interviews de madame Vaiju Naravane pour compléter ce que je n'ai pas transcris...)

Antoine Veil

Il y a plusieurs manières de voir les chose. L'une, globalisante, nous conduit au déséquilibre de la planète, à l'augmentation de la population, à la diminution des ressources, aux pandémies, au terrorisme. Nous pouvons aussi faire une lecture plus contingente, en nous limitant par exemple à l'Europe et à la France.

Premier point : rejet de l'auto-flagellation car c'est un alibi des inertieset des pesanteurs d'aujourd'hui. Il nous faut maintenant construire l'avenir. Notre modèle social ne remplie plus sont rôle et fait maintenant partie des causes de l'érosion de la compétitivité de notre pays. Pourquoi ? J'y vois trois raisons :

La facilité, "l'état providence" qui vide de son sens l'effort individuel.

Nous vivons à crédit, sur le dos de nos enfants à partir de l'automne et ce pratiquement chaque année depuis trent ans.

Nous vivons sur le dos de nos partenaires européens (par exemple la Hollande) et américains (les Etats Unis), qui doivent supporter notre laxisme budgétaire (à peu près 2 000 milliards d'Euros).

La récente élection de Nicolas Sarkozy ne suffit pas à rétablir notre compétitivité. L'Europe devrait être notre objectif, y compris dans la mise en oeuvre progressive de la loi européenne dans notre droit.

Jean-Marc de la Sablière

L'influence des idées occidentales a conduit à la destruction de civilisations entières. Ce monde nouveau, définit autour de la prééminence du commerce fait courrir des risques à l'occident. Son arrogance, alimentée par les ignorances des cultures et de la réalité. Souvenons nous de "l'arroseur arrosé" !

Nous vivons à crédit. Si nous le faisons trop, c'est un crime commis envers les générations suivantes, qui devront rembourser ce crédit.

Il y a un "clash" entre les civilisations. La relation entre le monde occidental et le monde musulman ; la prise de conscience de ce risque qui entraîne dialogue et respect ; la nécessité de ne pas simplifier, ne pas faire d'amalgame ; si le fanatisme peut mene au terrorisme, la cause en est bien souvent la frustration créée par et vis à vis de l'occident.

De nouvelles puissances émergent. Ce ne sont pas des concurrents mais des partenaires.
Le "modèle occidental" nous convient, il n'est pas si mauvais que ça : il fournit un socle commun, que tous acceptent ou adoptent, les droits de l'homme, une certaine gouvernance.

Chacun doit balayer devant sa porte (pas que nous).

Quel est l'orientation des organisations internationales ? L'ONU, de part son mode de constitution et son fonctionnement, est neutre. Tout le circuit financier (FMI, Banque mondiale, etc) est de tendance "occidentale", quant au G8 pour être représentatif il devrait rapidement intégrer l'Inde et la Chine. Ce sont des lueis d'échange en paix, qui permettent de dégager des approches communes mais dont la mise en oeuvre peut être difficile !

En ce qui concerne le climat, le film d'Al Gore et ses conférences ont indéniablement accéléré la prise de conscisnce, y compris par les Etats-Unis qui n'avaient pas signé le protocole de Kyoto. On va peut être pouvoir se retrouver, et re-travailler ensemble.


Achille Mbembé

Si le "progrès économique" a été une aspiration du XX° siècle, quelle est l'aspiration qui concerne le monde de demain ? Revenons sur ce progrès : ce n'est pas le cas ! Une grande majorité de la planète vie en situation d'extrème précarité, d'incertitude radicale, ce qui les conduit à inventer leur propre humanité !
...












C'est tout, désolé j'ai du m'éclipser... Le sujet ainsi que le débat m'ont intéressé, je reviendrai mettre le lien vers la synthèse de cet atelier quand elle sera en ligne.
Pour poursuivre ou compléter :
- Paix intérieure, paix universelle de Sa Sainteté le Dalaï-Lama
Une retranscription d’un enseignement qu’à donné Sa Sainteté le Dalaï Lama à Bercy en octobre 2003. Ce texte "Paix intérieure, Paix universelle" a été traduit par Matthieu Ricard.
- le malthusianisme et le neo-malthusianisme

- Toutes les photographies sont visibles sur Flickr.com
- Ce texte est disponible sur jouer-le-jeu.fr avec les billets de mes co-blogueurs.
meilleur site Nethique.info
Annuaire du Hub PageRank Actuel Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.