Université d'été du Medef : Discours de M. Nicolas Sarkozy, président de la république.

J’aime bien M. Nicolas Sarkozy, en tant que tribun. C’est un vrai spectacle, de grande qualité. En plus, je le trouve plus photogénique maintenant que pendant la campagne présidentielle… ça doit être le bronzage !
Il nous a fait un beau discours. Seul le prononcé fait foi, c’est écriS sur le document reMis en salle de presse (j’ai été en prendre un après que les journalistes se soient servis, merci la Présidence d’en avoir laissé assez).
Un beau discours, disais-je, presque un plan aristotélicien. Bien, carré, avec plein de figures de style, de rhétorique.
Début du discours, vous… je vous remercie de m’avoir inviter. Puis, très vite, « Je veux », six fois de suite. Le JE est bien marqué, scandé même. Maintenant arrive, le « Comment ?», trois fois de suite, pour poser le problème. Comme ça on peut sauter directement à la « rupture » et revenir au « Je veux la rupture… » quatre fois. Jonction à nouveau par le « Je veux » pour arriver à la « vérité ». C’est grand, c’est beau, la « vérité ». Elle sort enfin du puit, toute nue. Et «La vérité » ( 7 fois de suite, une de plus que les « Je veux » du début), monsieur Sarkozy pause ses postulats. Là, je deviens vraiment critique : ces « vérités », un peu assénées, semblent contingentes. Et puis ensuite on va s’échapper vers les valeurs de M. Sarkozy. Le style est simple, l’orateur brillant, il glisse des petites phrases qui font rire la salle ou applaudir. On retrouve le « Je veux » associé à « la vérité », et puis on arrive au plan, aux décisions. Pas vraiment des propositions, des décisions. C’est vraiment le discours du Président de France, Inc. Peut être qu’il a raison. Je ne sais. Mais j’aime mieux qu’on avance tout le temps, un pied devant l’autre, que de temps en temps, à coup de rupture. Mais ça c’est très personnel, subjectif, et… contingent aussi. Peut-être que l’assemblée avait besoin de se faire un peu tirer les bretelles par le patron, en fait. Auquel cas… c’est fait !

Discours un peu long, traitant de beaucoup de choses sur le fond. Et qui s'adresse autant aux entrepreneurs qu'aux fonctionnaires, d'ailleurs. Je ne doute qu'on y reviendra !
Bravo, monsieur le Président.
Bravo et merci, madame Parisot.





NB: Le discours complet est disponible sur le site internet de l'Elysée et sur celui du Medef.
Il y a des commentaires de blogueurs en ligne sur jouerlejeu.fr (les tags ne sot pas toujours renseignés, faut fouiller un peu), et un max d'articles référencés par google ou yahoo!

4 commentaires:

mip a dit…

j'avais assisté à une réunion publique à La Haye Fouassière (44) en 2004 ou 2005. Je confirme qu'en "vrai", Sarko est une bête de scène, un excellent orateur.

alexis a dit…

Rien à voir (sinon que je trouve les qualités d'orateur de not' préz étonnantes^^), je peux peut être te racoller un prof normalien, pour tes cafés démocrates. Intéressé?

Anonyme a dit…

ah:))) Tous ces "je veux" suivis de plans et de décisions, du pur bonheur pour toi, j'umagine, François :)))) J'aurais voulu être petite souris pour suivre tes réactions;)

François a dit…

@Alexis oui ! donne lui l'adresse du bistrot STP !
@anonyme bof, pas trop de réaction à chaud, j'étais trop occupé à essayer d'avoir un bon angle pour mes photos tout en feintant le service d'ordre...

meilleur site Nethique.info
Annuaire du Hub PageRank Actuel Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.