MoDem 4.0 : d'autres réflexions - le Magma

La nuit porte conseil... et ceci n'est toujours pas le compte-rendu de la réunion, mais seulement la poursuite de ma reflexion sur le sujet (le premier post est là)

Nous constatons la présence de deux types de populations :
1 - les sympathisants et militants, d'une part, interessés entre autre par le débat d'idée, la propagation de l'information, la construction d'un appareil non dogmatique, peu ou pas intéressés par un mandat électif "externe", sensibles à la reconnaissance "interne" par leurs pairs, le "magma" ou la "Toile"
et
2 - les candidats à un mandat électif, prêts (et demandeurs) de lutte de pouvoir, ayant en quelque sorte vocation à la politique professionnelle, donc financièrement intéressés (même si l'argent n'est pas nécessairement leur motivation principale) : l'Appareil ou la "Charpente"


Faire rentrer ces deux population dans la même organisation communicante tient de la quadrature du cercle : les premiers cherchent à faire circuler l'information, les seconds à la maîtriser (voire la capter), les premiers ont un fonctionnement qui pour être riche doit s'affranchir des idées reçues, de toute barrière et de tout dogme, les seconds cherchent à convaincre, à être respectés, à imposer le dogme justement.


Alors ? ... et si, constatant les points cités plus haut, on poussait le raisonnement "au plus loin" : il ne faut pas UNE organisation, mais DEUX, faiblement couplées, la première étant fournisseur, la seconde cliente ? de plus ça permettrait d'associer des sensibilités différentes dans la première (des sympathisants) voire de jeter des passerelles vers d'autres partis, sans que la machine électorale (la seconde organisation) ne soit trop violemment mise en cause dans ses "certitudes de pouvoir"...


Chacune des organisations peut avoir ses propres buts, et on limite de fait toute dérive par rapport aux valeurs communes : un élu qui prend trop la grosse tête n'est naturellement plus client du magma. A l'inverse, un sympathisant qui aime les jeux de pouvoir et de "politique politicienne" sera absorbé par la structure de pouvoir, terrain de jeu privilégié, alors que le magma ne saura en fait que le marginaliser, voir l'éjecter. Un "militant UDF historique" trouvera naturellement ses repères dans l'appareil de pouvoir, alors qu'un "jeune libre tendance Quitterie mouvance internet/blogueur courant libéral" aura tout loisir de s'exprimer dans le "magma"
A ma connaissance, au moins une multi-nationale utilise un fonctionnement de ce type : Apple, qui s'appuie sur Linux pour son OS. On a bien le magma "logiciels libres" d'un coté, et de l'autre l'organisation structurée d'une entreprise industrielle. Donc ce n'est pas totalement délirant...

Fonctionnement général :
- l'appareil de pouvoir (AP dans la suite) pose des questions au magma. Celui-ci, par ses mécanismes d'auto-configuration et de connection interne, lui répond. Délai maxi de réponse aujourd'hui : 13 jours, on doit pouvoir faire mieux. L'AP rémunère la réponse en fonction de la qualité de celle-ci (si l'AP ne permet pas à la logistique du magma d'exister, celui-ce se trouvera d'autres sources de financement assez spontanément, regardez comment nos blogs sont envahis par les pubs Google ou bientôt blogbang. Mais si l'AP subventionne le magma sans obligation de résultat, ce dernier va se "refroidir" et donc ... se figer)
- l'AP vise à gagner des élections et s'organise en fonction de cet objectif et de lui seul (en premier approche, un fonctionnement "en faisceau" semble adapté et connu)
- le magma s'enrichit en permanence des différences qu'apportent ses membres. Il s'autorise donc à se saisir de certaines questions, même sans solicitation de la part de l'AP. Il s'autorise aussi à travaille ponctuellement avec d'autres structures, y compris l'état (flux Q/R/€ pour Question/Réponse/Euro sur le schéma). Dans ces derniers cas, il agit en fait comme un cabinet de conseil...

Bon, prochaines étapes
1 - soumettre ces cogitations à un magma, pour vérifie leur degré de combustion
2 - faire une loupe sur les magmas sous-ensembles (que dans l'autre post j'avais appelé les neurones)
3 - décrire autant que possible quel investissement personnel est attendu de chaque participant à titre individuel

il y a encore du travail...

En savoir plus :
- le magma comme "ensemble plus quelque chose", formé lui même de magmas, qui sont des "ensembles plus quelque chose" à chaque fois...
- le magma en temps que roche fondue : vous avez vu sa couleur là ? :-)
- un théoricien de l'ontologie ensembliste-identitaire et de l'imaginaire social : Cornelius Castoriadis

4 commentaires:

Benjamin Sauzay a dit…

Ok... concernant les prochaines étapes, prenons dates !

François a dit…

[26/6] 1 - Sur le schéma, le flux "euro" n'est peut être plas le plus heureux dans le domaine citoyen/politique qui nous interesse. Néanmoins, il faudra bien traduire la reconnaissance de validité/qualité d'une proposition et d'une répons, alors on le garde en attendant de trouver mieux.
2 - Les deux organisations sont présentées commes collatérales, en fait on doit les comprendre comme en symbiose l'une de l'autre. Les flux macroscopiques sont en fait entre une cellule du magma et un destinataire de l'appareil (du détail au détail)
3 - Etant donné le carcatère redondant du magma, il est nécessaire d'utiliser les outils/supports disponibles à travers Internet pour mémoriser les travaux réalisés, et préparer leur synthèse.
4 - Le travail de synthèse, sur un sujet donné, peut être confié à une cellule du magma, pas nécessairement à l'AP.
5 - le magma constitue une pépinière pour l'AP...

François Duran a dit…

Bonjour,
J'ai découvert ton travail sur l'organisation suite à un commentaire que tu avais laissé derrière un de mes articles publiés sur le Wikijournal (synthése des propositions sur l'organisation du Modem) et je dois dire que je le trouve fascinant. En plus de mon travail dans la section du 13éme à Paris, je fais partie d'un groupe informel qui planche sur les problèmes d'organisation et de gestion des troupes Démocrates et j'aimerai réaliser une synthése de tes travaux pour la proposer à mes compagnons. Comme je ne voudrai ni dénaturer tes propos, ni t'ôter la paternité de ce projet extrêmement novateur, pourrais tu prendre contact avec moi, si tu es intéressé bien sur ?
Mon mail : francois.duran@club-internet.fr
Encore bravo pour ce brainstorming et bonne continuation.
François Duran

FrédéricLN a dit…

Très intéressant. Il me semble en effet que, des deux fonctions traditionnelles d'un parti traditionnel (porter une parole et présenter/faire connaître des candidats), seule la seconde reste pertinente à l'heure de l'internet.

La notion de "porte-parole" n'a plus guère de sens, dans un parti où chacun a sa ... liberté de parole.

L'organisation traditionnelle pourrait donc être limitée à la seule fonction de sélection / présentation de candidats, et laisser libre de se développer un écosystème d'organisations productrices d'idées, de paroles, de mouvement social.

meilleur site Nethique.info
Annuaire du Hub PageRank Actuel Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.